Citoyenneté,

 

La citoyenneté au sens juridique est un principe de légitimité juridique.

De manière générale, un citoyen est une personne qui relève de l’autorité et de la protection d’un Etat et, par suite, jouit de droits civiques et a des devoirs envers cet Etat. 

Chaque citoyen exerce à sa façon la citoyenneté telle qu’elle est établie par les lois et intégrée dans l’ensemble des mœurs de la société à laquelle il appartient.

La citoyenneté est aussi une composante du lien social. C’est en particulier, l’égalité de droits associée à la citoyenneté qui fonde le lien social dans la société démocratique moderne.

La communauté des citoyens forme la nation. Les citoyens d’une même nation forment une communauté politique.

La citoyenneté est intimement liée à la démocratie.

En démocratie, chaque citoyen est détenteur d’une partie de la souveraineté politique ; c’est donc l’ensemble des citoyens qui, par l’élection, choisissent les gouvernants.

Le citoyen moderne est le sujet de droits et de devoirs : droits de l’homme – droits civils – droits politiques – droits sociaux.

 

« Le citoyen est un être éminemment politique (la cité) qui exprime non pas son intérêt individuel mais l’intérêt général. Cet intérêt général ne se résume pas à la somme des volontés particulières mais la dépasse. »   Jean-Jacques Rousseau.