Se mettre tous en marche ... pour l'emploi

 
Les news ... ce qu'en disent les médias >>

Le mardi 17 octobre, au d�part de Saint Jean d'Ang�ly d�butera une course-relais de 100 km et des marches au coeur des villes travers�es. L'objectif est que tout le monde se mette en marche pour l'emploi, que la soci�t� civile se mobilise sur les th�mes de la cr�ation d'entreprise et sur la strat�gie de la solidarit�. Ce marathon se veut le signe du lien entre les villes. Les marches dans les cit�s permettront plus de rencontres et plus de contacts entre les citoyens. A l'arriv�e, � La Rochelle, un forum-d�bat permettra le dialogue et les �changes d'id�es sur la probl�matique de l'emploi dans notre soci�t� en pleine mutation. C'est aussi l'occasion de faire exister le concept de "l'�conomie solidaire". Une tentative dans laquelle on essaie de r�concilier ces deux termes qui sont porteurs de valeurs contradictoires, l'un �voquant le profit et l'autre le partage, l'un sugg�rant l'�goisme et l'autre l'altruisme.

L'�conomie solidaire.

Le credo de Gabriel Delicourt, un ancien chef d'entreprise de 62 ans, c'est de "rechercher des porteurs de projets et de v�rifier avec eux la validit� de leurs id�es sur le plan �conomique. D'aider � clarifier le r�ve du cr�ateur pour en faire un vrai projet qui aura toutes les chances de rencontrer son march�".

Pour cela, il faut r�unir autour du cr�ateur potentiel le maximum de comp�tences diverses. Ces connaissances existent chez les professionnels, mais aussi dans la grande population parmi ceux que la retraite a rendus inactifs alors que leur potentiel de comp�tence et d'�nergie reste immense. Enfin, il faut faire appel aux financements de proximit�, aux particuliers qui veulent g�rer eux-m�mes leurs placements et sortir des grands syst�mes financiers peu contr�lables.

Le marathon pour l'emploi est soutenu par le Conseil R�gional de Poitou-Charentes, par l'Etat et les instances europ�ennes en r�gion, par l'Arm�e, par le groupe Coop Atlantique et par de nombreuses municipalit�s. Diverses personnalit�s s'associent � cette r�flexion parmi lesquelles G�rard Larcher, ministre de l'emploi; Robert Badinter, Xavier Emmanuelli, Christine Boutin, Jacques Caillot ou Albert Jacquard. Au-del� de l'�preuve-test du 17 octobre, le marathon a comme ambition de devenir national et puis europ�en, dans les cinq ann�es � venir.

La course relais 10 x 10 km.

Le 17 octobre, d�part de Saint Jean d'Ang�ly � 9H00.

Les �tapes.

Bignay, Taillant, Saint Savinien, Bords, Cabariot, Tonnay-Charente, Rochefort, Vergeroux, Saint Laurent de la Pr�e, Yves, Ch�telallion, Angoulins, Aytr�, La Rochelle.

Les marches dans les villes.

Saint Jean d'Ang�ly, � 9H00; Tonnay-Charente, � 12H00; Rochefort, � 13H00; Ch�telaillon, � 16H00; La Rochelle, � 17H00.

Forum-d�bat.

Auditorium Michel-Cr�peau, espace Encan, La Rochelle, � partir de 18H00.

�������������������������������

�����������������������������������������������������Article paru dans le journal Sud Ouest du 25/09/06

< retour

Commentaires

Introuvable

Ajouter un commentaire