Constat à octobre 2010
Septembre 2009 ... Après "l'échec de Nantes" (incompréhensible pour nous) et lassés de relancer, décision est prise de jeter l'éponge avec cette grande Métropole et, compte tenu de divers atouts identifiés, d'essayer de repositionner le projet à Caen, près des plages du Débarquement.  L'expérience nous a démontré que, pour entraîner à ce niveau d'enjeux, "un consensus" apparait indispensable entre la Société civile, les Collectivité territoriales et les Services de l'Etat, suivant des demandes partenaires formulées "en même temps".
"Les Rencontres de participation citoyenne" des 12 et 13 novembre 2009, au Centre des Congrès de Caen, offre l'opportunité de solliciter : la Mairie de Caen et l'agglomération de Caen-la-Mer ... le Conseil Général du Calvados ... le Conseil Régional de Basse-Normandie ... la Préfecture du Calvados et de Basse-Normandie ... quelques organisations particulièrement concernées par la nature de l'évènement ... diverses associations, dont le Collectif ALERTE ... en relançant quelques autres, nécessaire à la mise en place et au développement, dont "la Fondation Saint-Cyr". 

01. Courrier à Monsieur Philippe DURON (Maire de Caen et Président de Caen-la-Mer), le 24 octobre 2009,
02. Courrier à Madame Anne D'ORNANO (Présidente du Conseil Général du Calvados), le 24 octobre 2009,
03. Courrier à Monsieur Laurent BEAUVAIS (Président du Conseil Régional de Basse-Normandie), le 24 octobre 2009,
04. Courrier à Monsieur Christian LEYRIT (Préfet du Calvados et de Basse-Normandie), le 24 octobre 2009,
05. Courrier à Monsieur Martin HIRSCH (Haut-Commissaire aux solidarités actives contre la pauvreté), le 30 octobre 2009,
06. Courrier à Madame Brigitte BERNEX (Politiques d'insertion et de lutte contre l'exclusion à la DGAS), le 2 novembre 2009,
19.  Courrier à Monsieur Pierre ESTRADE (Maire de Bretteville-sur-Odon), le 1er décembre,
20.  Courrier à Monsieur Philippe DURON (Député - Maire de Caen), le 4 décembre 2009.

00. Déclaration d'intention pour participer à la constitution de la SCIC "Marathon JOB-EUROPA"
Constat à octobre 2010
Juin 2010 ... Quelques entretiens encourageants à Caen (notamment avec Gilles Deterville, maire adjoint aux Affaires sociales), mais l'écart de "conscience" (local / global / Europe) n'est-il pas trop grand pour une petite métropole lambda,  face à la complexité des problématiques quotidiennes, à la pluridisciplinarité exigée par un consensus (à chacun ses parcelles de délégation), au calendrier électoral permanent qui obère une vraie vision sur l'avenir (insuffisance d'écoute et de clairvoyance). 
Les gestionnaires de "la chose publique" étaient-ils préparés à une telle triple crise ?